web analytics

Nos formations en ligne

Connaissez-vous Myriam, personnel d’ONG?

 

Inscrivez-vous en ligne aux formations!

Témoignages de participants

Simple et pratique grâce à une méthodologie participative, la compréhension et l’appropriation de l’approche sensible aux conflits dans la mise en œuvre de projet est rendue facile et à la portée de qui le veut. Merci Alessandro Totoro pour ce génie pédagogique, merci à Synergies Coopération pour cette noble initiative

Flory Mubandilwa – Enseignant et Responsable de projet (RDC)

( Participant à la Formation "Approche sensible au conflit" (mai - juin 2017) )

Excellente formation que je recommande à tous, spécialistes et non spécialistes. Les cas pratiques, à faire seul ou en groupe, donnent lieu à des échanges très intéressants entre les participants et les sujets liés à l'actualité permettent de mieux comprendre les questions qui se posent à l'heure actuelle en matière de justice pénale internationale.

Nathalie Mignot – Traductrice, Mécanisme pour les Tribunaux pénaux internationaux (Pays-Bas)

( Participante à la Formation "Justice pénale internationale" (mai - juin 2017) )

La formation organisée par Synergies Coopération a constitué pour moi une aubaine, une réponse, un soulagement. Tout ce travail que je faisais de manière presque autodidacte a trouvé un soubassement grâce à la formation. Je compte en faire une histoire de succès et innover avec.

Pitchou Kujirabwinja – Assistant en Analyse de Conflit (RDC)

( Participant à la Formation "Approche sensible au conflit" (mai - juin 2017) )

La formation "Approche sensible aux conflits dans les projets d'urgence et de développement" s'inscrit au coeur d'une problématique réelle; puisque les cas d'école sur lesquels nous avons travaillés sont ceux de notre contexte, notre vécu et notre environnement.

Pierre Valéry Yankep Ndize – Ingénieur Hydraulicien (Cameroun)

( Participant à la Formation "Approche sensible au conflit" (mai - juin 2017) )

J'ai été très satisfait de suivre la formation sur les DESC. Cette formation m'a permis de parfaire mes connaissances et de partager des expériences avec d'autres collègues. Les défenseurs des droits de l'Homme doivent faire des DESC une question prioritaire car la pauvreté et le manque d'accès aux besoins de base constituent une entrave à l'épanouissement des droits humains.

Renan Hedouville – SG du Comité des Avocats pour Le Respect des Libertés Individuelles et Professeur de droits humains (Haïti)

( Participant à la Formation "Droits économiques, sociaux et culturels" (nov - dec 2016) )

Dans le passé, j'ai fait quelques formations en ligne, mais il m’a été difficile de les terminer ou de rester intéressé parce que la structure n'était pas attrayante et motivante. Dans cette formation, il a été très facile de rester engager dans les discussions et les exercices.

Abdou Salam Maman Sani – Volontaire des Nations Unies (Niger)

( Participant à la Formation "Approche sensible au conflit dans les projets d'urgence et développement" (nov - dec 2016) )

Excellent contenu théorique, c'est vraiment bien d'avoir une formation sur des thematiques spécifiques droits humains. Les exercices sont excellents pour apprendre à "manier" les DESC

Claire Tarbes – Consultante en droits de l’Homme (France)

( Participante à la Formation "Droits économiques, sociaux et culturels" (nov-dec 2016) )

Outre la thématique qui était nouvelle et enrichissante pour moi, j'ai beaucoup apprécié la méthode pédagogique utilisée, c'est-à-dire la formation ouverte et à distance: présentation du cours sur vidéo, ressources documentaires en appui et quiz pour confirmer la compréhension, sans oublier la communication sur Skype permettant de discuter ouvertement avec les formateurs

Edeny Andriamizana – Président d’une ONG intervenant sur le genre (Madagascar)

( Participant à la Formation "Approche sensible au conflit dans les projets d'urgence et développement" (nov-dec 2016) )

Nos formateurs