Category Archives: Uncategorized

  • 0

Christophe Golay

Christophe Golay est un juriste spécialisé en droits de l’homme depuis 2001.

Dr. Christophe Golay est chargé de recherche et conseiller stratégique sur les DESC à l’Académie de droit international humanitaire et de droits humains à Genève, où il organise des formations sur les DESC depuis 2008.

De 2001 à 2008, il a été le conseiller juridique du 1er Rapporteur spécial de l’ONU sur le droit à l’alimentation, effectuant de nombreuses missions de terrain, y compris au Brésil, au Guatemala, en Bolivie, à Cuba, au Niger, en Ethiopie, au Bangladesh, en Inde et dans les Territoires palestiniens occupés.

Il a publié sa thèse de doctorat et de nombreux livres et articles sur la promotion du droit à l’alimentation pour lutter contre la faim et la malnutrition. Ses autres publications portent sur la reconnaissance des DESC en droit international, sur les droits humains et le développement, et sur le rôle des mécanismes de l’ONU dans la promotion des DESC.

Entre 2010 et 2014, il a été président de la section suisse de FIAN International, la principale ONG internationale spécialisée dans la promotion et la protection du droit à l’alimentation.

Formation « Droits économiques, sociaux et culturels »


  • 0

Abonnement à la newsletter


  • 0

Carole Berrih

Carole Berrih est la directrice de Synergies Coopération. Elle a une double formation de juriste spécialisée dans la promotion et la protection des droits de l’Homme (LL.M. avancé en droit public international) et de sociologue.

Après avoir été cheffe de mission et responsable de projets en France, en Afrique sub-saharienne, en Asie centrale et en zone Caraïbes pour des organisations internationales, elle réalise des missions de recherche, d’évaluation et de formation pour des agences des Nations Unies et ONG internationales en particulier dans le domaine de la justice, de la lutte contre la torture et les mauvais traitements, des violences basées sur le genre et de la consolidation de la paix.

Références: Agir ensemble pour les droits de l’Homme, Avocats sans frontières Belgique, Avocats sans frontières France, CFI agence de coopération média, FIDH, Free the Slaves, Handicap international, Médecins du Monde, Organisation internationale de la Francophonie, PNUD, Save the Children, Search for Common Ground, Secours catholique Caritas France, Solidarités, UNICEF.


  • 0

Valérie Gabard

Valérie Gabard est une juriste spécialisée en droit pénal international. Elle possède une double spécialisation en droit pénal et en droit international public. Elle travaille actuellement comme rapporteur et spécialiste des droits de l’Homme auprès de l’équipe d’experts internationaux des Nations Unies sur la situation au Kasaï en République Démocratique du Congo, dont la mission est de collecter et d’analyser des informations suite à la vague de violences et aux graves violations des droits de l’Homme commises dans la région. Elle est basée à Kananga en République Démocratique du Congo.
Jusqu’au mois de novembre 2017, elle travaillait comme juriste internationaliste auprès des juridictions pénales internationales. Ces cinq dernières années, son activité professionnelle s’est focalisée sur les ultimes procédures judiciaires en cours devant la chambre d’appel du Tribunal pénal international pour le Rwanda et du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie. Depuis La Haye (Pays Bas), elle assistait les juges de la conduite de la procédure judiciaire en appel à la délivrance des jugements.
Valérie Gabard a également travaillé pendant trois ans et demi au Cambodge pour le bureau des Co-juges d’instruction des Chambres Extraordinaires au sein des Tribunaux Cambodgiens. Dans ce cadre, elle a participé à l’instruction de plusieurs dossiers dirigés contre les plus hauts dirigeants de l’ancien régime des Khmers rouges (1975-1979).

Les points de vue qui seront exprimés lors de cette formation sont ceux de la formatrice et ne reflètent pas nécessairement le point de vue des Nations Unies.

Formation « Justice pénale internationale »


  • 0

Alessandro Totoro

Alessandro Totoro est un spécialiste de la résolution des conflits. Il détient un Master II en Droit de l’Homme et Gestion des Conflits, et a travaillé avec les Nations Unies et avec les plus grandes ONG internationales de résolution de conflits, telles que Search for Common Ground et International Alert, en RDC.

Il a une expérience régionale dans les Grands Lacs, et plus précisément à l’Est de la RDC. Il s’est occupé essentiellement de questions de cohabitation pacifique à l’Est de la RDC, où l’accès à la terre joue un rôle fondamental.

Il a une connaissance profonde des systèmes traditionnels et coutumiers de partage de la terre dans le Nord et Sud Kivu, où il a travaillé sur la résolution des conflits liés au partage des ressource entre résidents, déplacés et réfugiés.

Alessandro Totoro a également une vaste expérience de facilitation d’ateliers de travail et formation en Do No Harm et approche sensible au conflit de l’aide humanitaire, et formation en outils de recherche qualitative.

Formation « L’approche sensible au conflit dans les projets d’urgence et développement »


  • 0

Seynabou Benga

Seynabou Benga est une juriste spécialisée en droits de l’Homme.

Partant du constat que les droits économiques, sociaux et culturels restaient négligés tant par les Etats
que les ONG, Seynabou décide en 2014 de fonder Human Dignity, association spécialisée dans la promotion de ces droits en Afrique subsaharienne.

Diplômée en droit de l’université Panthéon Assas à Paris, elle est également consultante en droits de l’Homme et juge à la Cour nationale du droit d’asile en France. Elle a auparavant notamment travaillé auprès des différentes ONG internationales (Amnesty France, FIDH, OMCT et ECPM), au Haut Commissariat aux droits de l’Homme des Nations unies et au Tribunal pénal international pour le Rwanda.

Seynabou a formé des juristes, avocats et défenseurs des droits de l’Homme sur les systèmes de protection des droits de l’Homme; les droits économiques, sociaux et culturels et les mécanismes régionaux et internationaux de plaintes pour les violations des droits de l’Homme.

Elle a travaillé en Tanzanie, aux Etats-Unis, en France, en Norvège et en Suisse. Elle est actuellement basée à Paris.

Formation « Droits économiques, sociaux et culturels »