Synergies Coopération / Formations

Synergies Coopération réalise des formations en ligne et en présentiel sur les droits humains. Le contenu de nos formations et les outils pédagogiques utilisés sont développés selon les spécificités de nos publics cibles (personnel humanitaire, juristes spécialisé.es, consultant.es, fonctionnaires internationaux, représentant.es d’OSC, etc). Vous souhaitez une offre de formation sur mesure pour votre organisation ? Contactez-nous.

Depuis 2016, notre organisme de formation propose des formations en ligne sur les droits de l’Homme et la consolidation de la paix, conduites par des expert.es dans leurs domaines.

Pictogramme Datadock Homologation formations en ligne

Synergies Coopération est un organisme de formation validé et référencé Datadock, enregistré sous le n° 04973092797 auprès des autorités françaises. Ainsi, si vous êtes en France, les formations que nous organisons peuvent selon les cas être prises en charge par votre OPCA.

Nous proposons actuellement une formation en ligne, accessible à tout moment : 

Formation en ligne « Prisons : prévenir la torture et les mauvais traitements »

Prison Madagascar CICR

La formation est ouverte « à votre rythme » (à débuter à tout moment).

Cette formation aborde les notions essentielles et les grands principes internationaux relatifs à la lutte contre la torture et les mauvais traitements dans les prisons, y compris les conditions carcérales. La formation est réalisée en partenariat avec la FIACAT. La formation est homologuée par le Conseil National des Barreaux sous le numéro 19-020.

Module « Les prisons et le coronavirus »

Coronavirus prisons Sandra

Ce module, gratuit, est ouvert « à votre rythme » (à débuter à tout moment).

Ce module « grand public » été développé spécifiquement au début de la crise sanitaire (avril 2020) pour traiter de la situation des prisons et du coronavirus. Il est développé en partenariat avec la FIACAT et Prison Insider, afin de diffuser des informations sur la situation des prisons au temps du coronavirus et de sensibiliser les acteurs du milieu carcéral. Ce module « grand public » n’a pas vocation à être exhaustif ; il présente néanmoins quelques éléments qui nous semblent prioritaires au regard de la situation sanitaire. 

>> En savoir plus sur notre bureau d’études