Liban : Mission d’enquête sur les conditions de détention des condamnés à mort

Liban

Hier a été publiée la dernière mission d’enquête menée par ECPM sur les conditions de détention des condamné.es à mort au Liban. Malgré un moratoire de facto depuis 17 ans, les tribunaux continuent à prononcer la peine de mort. Plus de 80 personnes ont été condamnées à mort entre 2015 et 2019.

Ce rapport, co-rédigé par Carole Berrih et Karim El Mufti, présente les résultats de la mission d’enquête menée sur le terrain par l’AJEM (Association Justice et Miséricorde) auprès de 53 hommes et femmes condamné.es à mort dans plusieurs prisons du Liban, de juin à septembre 2018. Il relate les conditions très difficiles dans lesquelles il.elles sont incarcérés, en particulier la souffrance psychologique. L’anonymat des détenu.es rencontré.es a été préservé.

Rapport réalisé en partenariat avec le LACR (Association Libanaise pour les Droits Civils), AJEM et Synergies Coopération

 

>> lire le rapport « Vivants, sans l’être » sur le site ECPM

>> lire les autres rapports de missions d’enquête dans les couloirs de la mort